CALANDRE CLUB D'ARMOR

Index de l'article

PRINCIPE FONDAMENTAL DU FONCTIONNEMENT D'UN MOTEUR A EXPLOSION

Les prochaines semaines, nous aborderons le phénomene de l'allumage d'un moteur.

Certes, beaucoup d'entre nous connaissons le fonctionnement d'un moteur dit " 4 temps " à explosion, mais, avant de traiter l'allumage, peut-être est-il utile d'en rappeler le principe qui est :

De transmettre l'énergie d'une explosion vers un organe rotatif par le biais d'un mouvement vertical.

Pour créer une explosion dans un moteur, il faut :

1°) un carburant+comburant (air et essence , mélange préparé par le carburateur)

2°) Un déclencheur ( étincelle provoqué par la bougie d'allumage ).

Pour bien comprendre le moteur, nous allons énumérer les différents organes du moteur.

LES BOUGIES: Ce sont elles qui déclenchent l'explosion avec un arc électrique qui sert d'étincelle,

LES CYLINDRES: Ils ont la même forme que leur nom, et ils ont 2 rôles , Ils accueillent l'explosion, en partie haute du cylindre, appelé chambre de combustion, et ils guident les pistons dans un mouvement vertical,

LES PISTONS: ils ont également 2 rôles, ils compriment le mélange explosif préparé par le carbu et transmettent l'énergie de l'explosion aux bielles.

LES SEGMENTS: ce sont des joints qui assurent l'étanchéité à l'air, à l'huile et au feu dans le cylindre, ils sont placés au pourtour des pistons,

LES BIELLES: Elles transmettent l'énergie de l'explosion au vilebrequin et contribuent pour moitié, donc, à la transformation du travail vertical au travail rotatif.

LE VILEBREQUIN: C'est la partie supportant les bielles et contribue pour l'autre moitié à la transformation du travail vertical en travail rotatif.

LES SOUPAPES: ont les appelle soupapes d'admission et soupapes d'échappement, leur fonctionnement est identique, mais leur fonction est totalement opposée.

Elles s'ouvrent sous le travail des culbuteurs et se referment à l'aide de leur propre ressort ou barre de torsion.

Les soupapes d'admission laissent entrer le mélange explosif dans la chambre de combustion alors que les soupapes d'échappement laissent sortir les gaz brulés (gaz d'échappement),

LES CULBUTEURS: Ils sont actionnés par les cames, ils appuient sur les soupapes pour les ouvrir,

LES CAMES: leurs positions permettent de temporiser l'ouverture et la fermeture des soupapes par l'intermédiaire des culbuteurs.

L'ARBRE A CAMES: C'est un axe où l'on trouve l'ensemble des cames et où ces dernières sont positionnées différemment en fonction du temps d'ouverture et de fermeture des soupapes.